Magazine WIRED

Post was published at Magazine WIRED by Camilla in Uncategorized.


La majorité des emplois ont besoin des compétences sociaux. Mais, pour quelques uns, une capacité surnaturel pour la concentration et une excellente mémoire des événements est plus important. Ces emplois, entrepreneur Thorkil Sonne dit, peut utiliser un peu plus d’autisme.
Sonne a parvenit à atteindre cette conclusion six ans passé, après son fils plus jeune a été diagnostiqué avec les troubles mystérieuxes dévelopmentales de l’autisme. “En premier, j’étais en souffrance et en désespoir,” il rappelle. “Puis vint la pensée de ce qui se passe quand il grandit.”
Dans le pays de Danemark natif à Sonne, comme ailleurs, les autistes sont généralement considérés comme inemployables. Mais Sonne a travaillé dans le champ informatique, un terrain plus adapté aux personnes atteintes d’autisme et connexes comme le syndrome d’Asperger. “Comme un point de vue général, ils ont une excellente mémoire et une grande attention aux détails. Ils sont persistants et bien avec les structures et suivre des routines,” dit-il. En d’autres termes, ils sont nés ingénieurs logiciels.

En 2004, Sonne a quitté son emploi dans une entreprise de télécommunications et fondée Specialisterne (danois pour «les spécialistes»), une société de conseil informatique qui embauche surtout des gens avec des troubles du spectre autistique. Ses près de 60 consultants trouvent des erreurs de logiciels pour des entreprises comme Microsoft et Cisco Systems. Récemment, l’entreprise est étendue à d’autres travaux comme détail centrée du réseau de fibre optique du Danemark, pour que les nouvelles équipes qui posent de nouvelles lignes ne coupent pas accidentellement les anciennes.

En savoir plus.

Connectez avec nous

Déployer Specialisterne à travers notre mission de créer un million d’emplois pour les personnes avec autisme et défis similaires est notre priorité primordiale. Suivez-nous sur Facebook.

Recieve our jobs newsletter